ADIVbandeaumatch6
ADIVbandeaumatch1

Interactif, jubilatoire, riche en surprises et en suspens,
les matchs d’improvisation de l’Amicale Des Improvisateurs de la Vienne font depuis 10 ans le bonheur du grand public.

Historique du match d’improvisation

Apparu au Québec en 1977, le match d’improvisation théâtrale doit son existence au constat de la désertion des salles de spectacle, alors que les matchs de hockey sur glace font salle comble.

Le match d’improvisation invente alors une forme théâtrale parodiant le protocole du hockey.

Concept

Deux équipes entre quatre et six joueurs (autant de femmes que d’hommes), encadrées par deux coachs, se rencontrent sur une fausse patinoire. Le match est supervisé par un arbitre, ses deux assistants, et un maître de cérémonie.

Les différents rôles

L’arbitre est le garant du cadre et des règles du match d’impro. Auteur des thèmes joués par les comédiens, il siffle les fautes. Il est épaulé par deux assistants arbitres, qui contribuent également au comptage des votes et au respect des règles.
Le maître de cérémonie entame la soirée avec une présentation distinguée et dynamique. Il gère le rythme des entre-impros et rappelle régulièrement les règles du jeu.

Le déroulement

Le match a une durée de jeu d’une heure trente, en trois périodes de trente minutes, ou deux périodes de quarante cinq minutes.
Après cinq minutes d’échauffement et les hymnes de chaque équipe, le match commence. L’arbitre tire un thème dans son barillet. Ce thème comporte un titre, une durée, une catégorie et un nombre de joueurs autorisés.
L’improvisation peut être mixte (les deux équipes jouent ensemble) ou comparée (les deux équipes jouent l’une après l’autre). Après vingt secondes de réflexion, l’improvisation commence.
A la fin du temps de jeu, le public est invité à voter, à l’aide d’un carton bicolore, remis à l’entrée du match. L’équipe ayant obtenu le plus de votes remporte le point.

Spécificités des matchs de l’ADIV

Un DJ rythme le spectacle de ses interventions musicales. Il peut également intervenir lors des improvisations, à la demande de l’arbitre.